Sortie Plobsheim - Dimanche 8 avril 2007

Comme prévu, tout le monde se retrouve à 7H00 au club où l'on charge rapidement le matériel : la journée s'annonce magnifique alors autant en profiter !!!

Aprés 3H de route sans encombres, sans se tromper ( merci le GPS ! ) et une seule pause avec détour ( Eh ben Stéphanie , t'as oublié ton pain ? ), nous déchargeons nos équipements tout en discutant des palanquées.

Et hop! Pas le temps de discuter : tout le monde à l'eau !!! Le soleil magnifique inonde de sa clarté les eaux translucides de l'ancienne gravière... le bonheur sur terre, quoi ! ( En fait, seulement si on met de côté l'état pitoyable des abords parfois couverts de cochoncetés diverses et variées.. ).

Il suffit de regarder les rangées d'émail brillant qui apparaissent sur les photos ci-dessous pour percevoir le plaisir qui nous transperse !!! ( à moins que ce ne soit l'eau à 11°C..., je sais pas ! ).

En tout cas, nous sommes rapidement en immersion. Et là, petite déception : l'eau est un peu plus trouble que prévue... Pas grave , la visibilité reste supérieure à ce que l'on rencontre habituellement. En revanche, la qualité des photos va s'en ressentir .

Trois palanquées à l'eau, et c'est parti vers la plateforme immergée à 9m .

A peine descendus, nous tombons nez à nez avec un petit brochet. Chouette, ça commence bien ! Une petite photo pour immortaliser notre première cible, puis direction la deuxième plateforme à -20m. Un thermomètre qui y pendouille nous confirmera la tempèrature de l'eau : 8°C ( c'est pas chaud ! ).

Reste à repartir vers le pneu de tracteur afin de se rapprocher de la zone poissonneuse. Là, nous croisons quelques bancs de perches; puis, face à de gigantesques herbiers ( 3 ou 4 m de haut ! ) , nous découvrons plusieurs petits brochets immobiles et pas farouches ( ou alors congelés ! ). Quelques coups de palmes supplémentaires et c'est le brochet de 50cm qui se tient devant nous, sans sourciller.

Nous prenons la pose, l'observons... puis continuons notre quête. Mais les consignes sont strictes : à 120 bars, on rentre car il faut garder de l'air pour l'aprés-midi.

Aprés 30 minutes nous retrouvons le point de départ sans nous tromper ( Eh ben ! Pour une fois !)

Sortie de l'eau, séchage du matos et nous voilà prêts à attaquer un repas de midi bien mérité !

Evidemment, la décence m'interdit d'en publier les photos, mais sachez que vous avez loupé quelque chose...Nous aussi, y'avait rien à boire !

Le repas fini, la digestion achevée et c'est l'heure d'y retourner. En plus, y'a pas photos, le temps est vraiment idéal : on se croirait en été. Cela n'empèchera pas quelques lacheuses de ne pas y retourner .. tant pis pour elles !Je ne citerai pas les excuses données : j'ai mal aux dents, j'ai froid, Romu il est pas là, je me suis cassé un ongle, la combi est mouillée, les brochets sont trop gros ...

Bouuuuuu !!!
Eh Stéphane, t'as pas l'impression de raccrocher le fond ? Coucou Daniel, tu étais disparu dans les herbes ?
Petit exercice de parachute et de maintien de palier : pas mal Sébastien ! Puis le retour des commandos à la base !

Petits bonus: une anguille ( "déterrée" par Stéphane ), un énorme brochet et une carpe gigantesque ( nan, nan, nan je suis pas de Marseille ! ).

Et voilà, c'est fini. Les filles papotent ; les plongeurs se changent... la routine quoi !

Et pour finir, une vue panoramique style effets spéciaux avec l'équipe au grand complet ! ( merci au petit monsieur qui nous a pris en photo avec un peu de mal ! On sourit, mais on pense tous aux 3H de route qui restent à accomplir....dur dur... ).

Retour sans encombre : pas trop de monde sur la route, du beau temps, les playmobils pas trop présents avec leurs barbecues (exception faite des meusiens ).

Au final, encore une excellente sortie pour le meilleur club de plongée du monde. Ah, t'y étais pas ? Dommage pour toi !

Merci Président !!!!!